M

Le Musée souffle ses 40 bougies en 2019. Bien que ses premières activités commencent en 1971 à l’ancienne gare du Grand Tronc, au coin des rues Frontenac et Jacques-Cartier, elles ne durent que le temps d’une exposition au mois d’août. On l’appelle alors le Musée de la gare.

Le Musée régional du Haut-Richelieu est officiellement constitué le 19 juin 1979 et n’a cessé d’innover et de grandir depuis. Occupant d’abord le deuxième étage de l’édifice de la place du Marché, le Musée s’installe dans l’ensemble du bâtiment dès 1991. En 2003, il est relié à l’édifice de la station de pompe, dos à lui, et agrandit son espace d’exposition à la superficie qu’on lui connaît aujourd’hui.

À quoi servent les musées ?

« Les musées sont des lieux de démocratisation inclusifs et polyphoniques, dédiés au dialogue critique sur les passés et les futurs. Reconnaissant et abordant les conflits et les défis du présent, ils sont les dépositaires d’artefacts et de spécimens pour la société. Ils sauvegardent des mémoires diverses pour les générations futures et garantissent l’égalité des droits et l’égalité d’accès au patrimoine pour tous les peuples.

Les musées n’ont pas de but lucratif. Ils sont participatifs et transparents, et travaillent en collaboration active avec et pour diverses communautés afin de collecter, préserver, étudier, interpréter, exposer, et améliorer les compréhensions du monde, dans le but de contribuer à la dignité humaine et à la justice sociale, à l’égalité mondiale et au bien-être planétaire ».

Conseil international des musées (ICOM)

En d’autres mots, le Musée du Haut-Richelieu se dédie à sa communauté, pour laquelle il conserve, met en valeur et présente les artefacts du passé du Haut-Richelieu. L’équipe du Musée contribue depuis quelques années à la préservation du patrimoine immatériel en rencontrant des citoyens et en les écoutant raconter leur histoire. Que ce soit d’anciens pompiers, des travailleurs de la Singer, de la Crane, des intervenants durant le grand verglas ou des entrepreneurs fiers de leur entreprise, le Musée enregistre et conserve leur témoignage pour les prochaines générations. Dans chacun de ses projets, le Musée renforce les liens entre le passé et le présent. Bref, cette définition présente les lignes directrices du Musée et ce que son équipe s’efforce de réaliser dans chacun de ses mandats, année après année.

Le Musée du Haut-Richelieu a pour mission de diffuser et de mettre en valeur l’histoire régionale ainsi que de faire la promotion de la céramique québécoise ancienne et contemporaine. Pour ce faire, le Musée offre des expositions temporaires, itinérantes et virtuelles, des cours de céramique et des activités de décor sur céramique, l’accueil de groupes scolaires et des visites dans les écoles, des fêtes d’enfants, ainsi que des visites guidées dans nos expositions ou dans le Vieux-Saint-Jean. La ville de Saint-Jean-sur-Richelieu peut se vanter de posséder un Musée de qualité qui met en valeur son passé et transmet son patrimoine de façon ludique et diversifiée.

Pour chacune de ces activités et depuis 40 ans, des employés et de multiples bénévoles passionnés s’impliquent dans la transmission d’une magnifique histoire qui les rend si fière.

Au plaisir de vous accueillir au Musée prochainement !